Pistes cyclables

Véloroute - La vallée de la Syre 

La vallée de la Syre est riche en diversité: des vues imprenables, un paysage de collines structuré, des réserves naturelles sèches et humides intéressantes, des forêts ombreuses et de l'eau de source fraîche, des monuments historiques ainsi que des délices culinaires.

Au pied du grès de Luxembourg, la Syre sillonne du sud-ouest au nord-est, entre Medingen et Niederanven, le paysage du Keuper et son sol marneux rouge grisâtre, riche en calcaire. Entre Uebersyren et Mensdorf, de larges roselières et zones humides bordent la rivière d’une longueur totale de 32 km qui se jette dans la Moselle près de Mertert. La « Schlammwiss », qui se situe entre Uebersyren et Mensdorf, est ainsi la plus grande roselière du Luxembourg et constitue l’habitat de nombreuses espèces d’oiseaux menacées d’extinction. Un paysage de collines structuré, composé d’anciens vergers, de haies et de forêts, entoure les fonds de la vallée le long de la Syre. La réserve naturelle de l’ « Aarnescht », connue pour ses nombreuses variétés d’orchidées, est facilement accessible en vélo et invite à une belle promenade.

Les cyclistes qui préfèrent les parcours ombragés apprécieront les pistes cyclables qui traversent la plus grande région forestière du Luxembourg et ses alentours, le « Gréngewald ». Le « Gréngewald » joue un rôle important dans l’approvisionnement en eau de nombreuses communes. Le grès du Luxembourg sur lequel il s’étend constitue la plus grande et la plus importante réserve en eaux souterraines du Luxembourg. Les nombreuses sources des versants sont en partie utilisées pour la production d’eau potable. Le sentier didactique du « Birelergronn » illustre notamment cette importance que revêt la région dans la production d’eau potable.

Dans cette région se situe également l’unique aéroport du Luxembourg. En raison de leur proximité avec la ville de Luxembourg, les communes du SIAS jouent un rôle important dans l’économie nationale. De nombreuses zones industrielles ont émergé le long de l’aéroport, de l’autoroute qui relie Trèves à Luxembourg et de la voie ferrée Luxembourg-Wasserbillig. La construction de nouvelles zones résidentielles reflète la forte demande pour ces communes, où l’on retrouve toutefois encore des corps de ferme restaurés avec beaucoup de goût au cœur du village.

Le paysage varié de la région du syndicat intercommunal SIAS réserve des endroits uniques aux cyclistes en soif de découvertes. Les Romains en étaient déjà convaincus. Deux anciennes routes romaines parcourent la région dont témoignent encore aujourd’hui les nombreux lieux-dits (« um Kiem ») ou noms des rues (« rue du Kiem »).

Cette piste cyclable relie les communes de Betzdorf, Contern, Niederanven, Sandweiler, Schuttrange et Weiler-la-Tour.

Téléchargez la brochure comprenant notamment la carte et des informations supplémentaires 

Cette brochure est disponible dans toutes les communes du SIAS. 

 

Les pistes cyclabes du réseau national

    Le réseau national tel que prévu par la loi englobe quelque 950 km de pistes dont actuellement 600 km sont réalisées. Une extension éventuelle du réseau, qui comporte actuellement 23 pistes, nécessiterait une modification de la loi de 1999.

    Par la loi du 6 juillet 1999 portant création d'un réseau national de pistes cyclables, le département des Travaux Publics a été mandaté pour la réalisation d'un réseau cyclable national et cohérent reliant les différentes régions avec leurs principaux centres d'intérêts économiques et touristiques et assurant une liaison entre eux des différents réseaux communaux de pistes cyclables.

    La couverture nationale de ce réseau devant assurer la cohérence des efforts en la matière, garantir un standard uniforme et élevé de ces pistes et surtout permettre aux autorités communales de se greffer sur le réseau national permettant ainsi une interpénétration intercommunale des pistes.

    Nombre de communes réalisent ou projettent des infrastructures cyclables locales qui complètent naturellement le réseau national et qui sont le préalable nécessaire à la promotion et l'enracinement du trafic non-motorisé.

    Le Grand-Duché du Luxembourg possède une topographie relativement accidentée avec le point le plus bas à Wasserbillig à 132m au-dessus du niveau de la mer et le point le plus haut à 559m à la Buurgplaatz près de Huldange. Lors de la projection des différents tracés des pistes cyclables, il n'a pas été toujours possible de suivre que les crêtes des collines, respectivement les fonds des vallées. Pour emprunter certaines pistes il faut ainsi calculer plus de temps de parcours, vu les montées courtes, mais raides et s'orienter aux profils en long joints pour chaque piste.

    Les usagers des pistes du réseau national et de toute autre piste cyclable sont tenus à respecter toutes les réglementations du Code de la Route luxembourgeois. La sécurité routière a récemment publié une brochure dénommée "Code de la rue" dans laquelle les règles essentielles concernant le partage de la route entre les différents usagers (piétons, cyclistes, motocyclistes et automobilistes) sont expliquées.

    Le port du casque est vivement recommandé et les cyclistes sont priés de serrer à droite sur les pistes cyclables.

    Les pistes cyclables nationales suivantes traversent ou longent la région du Syrdall: 

    Accédez au Site des pistes cyclables nationales